« Over the clouds » est un projet musical commandité par le pavillon Saoudien à l’expo universelle de Dubai en septembre 2021, et produit par Filmmaster MEA.
L’objectif est de représenter et mettre en valeur les traditions d’Arabie Saoudite, ainsi que d’avoir une vision d’avenir avec des créations originales.
Certaines musiques on été utilisées pour des actes de cirque, d’autres pour des actes de calligraphie en direct avec l’artiste Julien Breton.

C’est exactement le genre de projet que j’affectionne : recherche sur les musiques traditionnelles, selection des morceaux que j’aime et qui correspondent au concept du projet, écriture d’arrangements et compositions originales inspirées des musiques selectionnées.
Cela demande une grande expérience : respecter le style de musique et en même temps créer quelque chose de nouveau, d’original et d’intéressant.
J’avais déjà travaillé dans cet esprit il y a lontemps avec Pecheurs de Perles.

  • Over the Clouds : Une composition inspirée des musiques de Mohamed Abdu, chanteur reconnu en Arabie Saoudite. J’ai juste utilisé sa voix en improvisation à la fin. Cela a fait partie d’un acte de calligraphie en direct.
  • Dylia Future : L’objectif était d’évoquer le futur en gardant des éléments moyen-orientaux. J’ai donc utilisé une combinaison de sons électro avec de la flute Kaval turque. Cela a fait partie d’un numéro d’équilibriste/contorsioniste.
  • Mishena : J’ai utilisé un Mawal, une improvisation vocale, de mon ami Mohamed Alnuma (Pecheurs de Perles), et j’ai complètement transformé le morceau en un style plutôt futuristique et dynamique. C’était utlilisé sur un numéro de barres russes.
  • Najran Saudi : J’ai commencé avec des chants et percussions traditionnelles saoudiennes, puis je suis parti sur une création personnelle. L’improvisation de Ney à la fin sonne très Soufi, ce qui sort du du style…
  • Asmara Abara : J’ai remixé un morceau de Mohamed Abdu en gardant l’emregistrement original et ajoutant du Qanun (samplé), du Ney, des percussions, une basse et des cordes samplées.
  • Olong Maksum : Ce morceau fait partie d’un précedent projet. Il est basé sur la rythmique traditionnelle « Maksum » mais avec des sons électro. Le morceau évolue à travers différents maqams.
  • Nabru Wind : Morceau d’ambiance basé sur le rythme Saidi.
  • Timeless Saudi : Une autre composition basée sur des éléments rythmiques et modaux Arabes.
  • Slemac, Lost Village, Harmonius Chaos, Neo Bedouin, Andalus Ruins et Rak Camels sont des morceaux de différents projets de musique à l’image, basés sur les mêmes concepts.
  • Habib Baby and Suleyman sont des compositions basées sur un mood Turc Soufi

Retour haut de page